Vivre sans manger

C’est parti pour la découverte !

Après une nuit de sommeil un peu moyenne, une séance de yoga pour se mettre en mouvement et un petit verre de jus de légumes dilué avec de l’eau, il est temps de chausser les équipements pour partir randonner !

Oui, car en plus de ne pas manger, il est prévu de marcher !!


La marche permet de mettre le corps en mouvement et d’activer la detox.


Les paysages sont beaux mais le niveau de la randonnée est un peu élevé pour l’entrainement que j’ai.


La région est plus que vallonnée alors que je marche habituellement sur des terrains très plats. La douche, la séance de piscine et la sieste seront les bienvenues.


J’ai faim !

Est-ce véritablement l’estomac qui a besoin de nourriture ou est-ce le cerveau qui réclame par habitude ?


Ce questionnement sera présent tout au long du stage.


En fait, le corps n’a pas besoin d’alimentation, il a déjà ce qui lui faut pour répondre aux besoins du métabolisme. Les réserves dont je dispose suffisent largement pour que le fonctionnement de mon organisme soit maintenu. Cependant, ce n'est pas le cas pour toutes les personnes et avant que vous preniez la décision de vous lancer dans cette aventure, prenez soin de consulter un.e professionnel.le et de vous faire accompagner.


Cela dit, le cerveau a l’habitude que selon certaines heures il y ait une pause pour manger. Et ce petit rusé a bien vite fait de faire signe !!


Quelques gorgées d’eau, un bon livre ou une activité douce et l’envie disparait.


Durant ce premier jeûne, j'ai eu plusieurs fois cette sensation de faim surtout les 2 premiers jours. Je sentais mon estomac creux et quelques gargouillis dans les intestins. Plus que la faim, c'était l'envie de manger qui était présente.




Ça commence à être trop dur !

Pour démarrer ma seconde journée, j’opte pour ma séance habituelle de réveil matinal avec le Qi Gong en lieu et place de la séance de yoga proposée. Les mouvements de Qi Gong que j'ai appris à faire permettent, parmi d'autres pratiques, de développer mon énergie.


Les exercices de réveil faits la veille sont trop physiques pour moi. J’ai besoin de plus de douceur, de lenteur et surtout d’une absence d’effort musculaire pour réveiller mon corps alors que celui-ci n’a pas reçu d’aliments depuis 48h.


Deux autres participantes se joignent à moi pour cette mise en route très calme. Elles ont apprécié ces mouvements lents et pratiqués en conscience dans le respect des possibilités un peu limitée de nos états.


La seconde randonnée qui sera faite ce jour là et vraiment trop difficile pour moi. C’est l’équivalent de notre « Brevet des grimpeurs » local avec environ 8 km de marche pour un dénivelé cumulé d’environ 250m. Nous avons à un rythme tout à fait raisonnable cependant je n’ai pas le niveau d’entrainement suffisant Je finis le parcours très fatiguée. J’ai bu 1 litre et demi d’eau, fait plusieurs poses. Je sens les muscles de mes cuisses et de mes mollets bien plus qu’à l’habitude !


Mon bracelet connecté affiche ce jour-là 130 minutes d’activité !! Cela signifie que mon cœur a fonctionné 130 minutes à plus de 110 pulsations minutes. Ma fréquence cardiaque au repos est d’environ 66 pulsations minutes.


Dans l’absolu, cette deuxième randonnée (le 7 septembre sur tableau ci-dessus) était bien plus courte que la première puisque j’ai fait moitié moins de pas. Cependant, mon organisme ayant puisé copieusement dans mes réserves la veille, je n’avais pas assez d’énergie.


Après une douche, un repos bien mérité dans la piscine à profiter de la douce chaleur du soleil viendra la sieste pour récupérer de cet effort.


Un temps pour l’enseignement

Après les après-midi, qui sont un temps libre pour la récupération ou le sport pour certains (oui, un des participants a encore de l’énergie pour faire une virée à vélo !!!), vient le plaisir tout relatif du bouillon puis la soirée avec une conférence.


Nos encadrants interviennent à tour de rôle chaque soir pour nous parler du processus de jeûne, de l’aide des huiles essentielles pour gérer les émotions ou encore des subtilités d’une alimentation saine et équilibrée.


Ce temps de conférence est aussi un grand moment d’échange sur les pratiques des uns et des autres.


Dans cette pièce où ont lieu les conférences, il y a d’ailleurs à notre disposition un large choix d’ouvrages sur le sujet. Ce sera un de mes lieux de repos l’après-midi, à lire confortablement installée sur le canapé.


Le maître mot : s’écouter.

Dès le début du stage le ton a été donné : les activités sont proposées, à chacun.e de s’écouter et de participer ou pas.


Dans nos rythmes effrénés quotidien il est parfois difficile de prendre ce temps pour s’écouter. Pratiquant la méditation depuis maintenant quelques années, j’ai pris l’habitude de me poser, de calmer mon esprit, de fonctionner en pleine conscience.


Cependant, j’ai beaucoup fait les choses par obligation plus que par envie. Des obligations qui étaient posées par l’environnement, l’entourage et aussi des obligations que je me créais moi-même de toute pièce !!


Avant de partir en stage, apprendre à me faire plaisir, un vrai plaisir qui ne vient pas d'une pseudo obligation préalablement créée a justement été le sujet de travail avec le thérapeute qui m'accompagne actuellement.


Avant de me mettre en action, la question était et est toujours "De quoi ai-je envie ?". Parfois il me faut quelques minutes pour laisser venir la réponse.


Par exemple, ce matin à 6h, je n'avais plus sommeil ! J'avais envie de poursuivre l'écriture de cet article (en pluiseurs parties) que j'avais commencé. J'avais aussi envie de faire les préparatifs de mon week end au séminaire Destination Réussite. Du coup, je me suis levée, j'ai fait mon réveil Qi Gong avant de me mettre au clavier de l'ordinateur. Fut un temps, il y a plusieurs années lors de mon épuisement parental, mon seul souhait était de dormir tellement le cumul de stress m'avait épuisé et la fatigue était intense.


Retrouvez la suite de cette aventure avec le sujet de discussion préféré durant le jeûne.

Marie-Christine Eustache

Vous allez entrer dans un monde que vous n'auriez jamais cru possible de créer.

© 2019 | Systeme.io