Marie-Christine Eustache, Cultivatrice de Bonheur

Quand la fatigue parentale s'invite au travail

Il est courant de parler de l’impact du stress généré par la vie professionnelle et ses effets sur la vie privée. Le stress entraine un épuisement des ressources physiologiques, émotionnelles et mentales. « L’asthénie est une fatigue anormale lorsqu’elle subsiste même après le repos (ou lorsqu'elle ne disparaît que partiellement).


Elle provoque la sensation désagréable et pénible d’être incapable de mener à bien ses activités quotidiennes. » [1]. On parle alors d’épuisement (autre nom de l’asthénie) si cette fatigue dure plus de 15 jours.


Une vision beaucoup moins traitée est celle de l’impact du stress dû à la vie de parent sur la vie professionnelle.


Le burn out parental toucherait 5% à 8% des parents, selon une étude publiée en 2019 menée par l’Université de Louvain en Belgique [2]alors qu’une enquête de l’association Maman Travaille réalisée en 2013 indique que 63% des mères ayant une activité professionnelle se disent épuisées [3]. A l’échelle de la France, cela représente une population d’environ 1,8 à 2,9 millions d’individus qui seraient touchés par ce phénomène.


« Devenir parent, c’est avoir une multitude de nouveaux stresseurs à gérer alors que les stresseurs liés aux autres domaines de vie (travail, couple…) ne disparaissent pas pour autant » [4]. Dans leur livre « Stress et défis de la parentalité » les auteurs du livre précédemment cité expliquent que pour gérer de nouveaux stresseurs, le parent a besoin de ressources supplémentaires. Parmi ces ressources, il y a le sommeil. Or ce dernier a plutôt tendance à diminuer fortement avec l’arrivée d’un bébé au foyer (réveils nocturnes, cauchemars, repas, pleurs).


Le burn out parental comporte trois stades d’évolution :


- L’épuisement

- La distanciation

- Le reniement


L’épuisement est le premier stade, il peut être physiologique, émotionnel ou mental. Il peut arriver que la personne soit touchée dans ces trois sphères. Des explications plus précises vous seront fournies dans la définition.


Quel est l’impact des stress venant de la vie personnelle, et en particulier de la fonction parentale, sur la vie professionnelle ?


Une étude a montré que les parents d’enfants de moins d’un an dormiraient en moyenne 4h44 par nuit [5]au lieu de la moyenne des autres catégories d’adultes qui dormiraient environ 8h [6].


Le parent ayant moins de ressources pour gérer les nouveaux stresseurs dus à sa fonction parentale, il est potentiellement moins disponible et moins concentré à son travail. Arnaud Vallerin, Directeur usage sociaux marketing social de la société d'intermédiation Domplus a remarqué l’impact de la vie personnelle sur la vie professionnelle : "Certains soucis personnels parasitent leur sommeil ce qui a une incidence sur la disponibilité et la concentration au travail" [7].


Les problèmes de sommeil chez les salariés entrainent des perturbations au travail. « La somnolence diurne excessive entraîne deux fois plus de difficultés dans le cadre professionnel : difficultés à gérer son temps, difficultés relationnelles, pertes d’efficacité. » [8].


[1] C.P.A.M. Quelles sont les causes de la fatigue ? [en ligne] Disponible sur : <https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/asthenie-fatigue/definition-symptomes-causes> [consultée le 2/06/2019]

[2] Wikipédia Burnout parental [en ligne] Disponible sur <https://fr.wikipedia.org/wiki/Burnout_parental> [consultée le 15/4/2019]

[3] Terrafemina Maman travaille : alerte aux mères actives épuisées [en ligne] Disponible sur <https://www.terrafemina.com/emploi-a-carrieres/actu/articles/26847-maman-travaille-alerte-aux-meres-actives-epuisees.html> [consultée le 11/7/2019]

[4] Roskam I. et Mikolajczak M. (2015) Stress et défis de la parentalité – thématiques contemporaines. Louvain La neuve : De Boeck Supérieur p17

[5] Bour H. (2018) Les jeunes parents dormiraient moins de 5 heures par nuit selon un sondage, Parents, 2018 [en ligne] 27/06/2018. Disponible sur < https://www.parents.fr/actualites/etre-parent/les-jeunes-parents-dormiraient-moins-de-5-heures-par-nuit-selon-un-sondage-332409> [consulté le 28/04/2019 ]

[6] Sommeil.org Sommeil de l’adulte [en ligne]. Disponible sur <https://www.sommeil.org/comprendre-le-sommeil/le-sommeil-par-age/sommeil-de-ladulte/> [consulté le 25/05/2018]

[7] Observatoire de la qualité de vie au travail (2015) L’atout des services aux salariés [en ligne]. Disponible sur <https://www.observatoire-qvt.com/wp-content/uploads/2015/08/PUBLILEGERE-OK2015-07-15-1300@ENTREPRISE___CARRIERES.pdf> [consulté le 20/04/2019]

[8]Sophiemorinconseils.com (2018) Sommeil et travail, Institut National du Sommeil et de la Vigilance, [en ligne] ; Disponible sur https://2018.sophiemorinconseils.com/wp-content/uploads/2013/10/carnet-sommeil-et-travail.pdf [consulté le 22/08/2019]

Marie-Christine Eustache

Vous allez entrer dans un monde que vous n'auriez jamais cru possible de créer.

© 2019 | Systeme.io